champ et regard

Si les phénomènes existentiels prennent forme spatiale et temporelle, ils prennent aussi forme intentionnelle. Ils sont dotés d'un certain regard, obligatoirement subjectif. Ce regard implique une dynamique d'appréhension, un élan qui limite l'ouverture aux possibles; il oriente également la manière dont on va considérer et interpréter ce qui va être vu.

Dans cette section, vous trouvez d'abord une présentation des théories existantes quant à l'idée d'orientation du champ, regard, vertex, point de vue, orientation, modalité,....

Puis une étude du concept de regard est proposée

Une étude scientifique réalisée entre 2002 et 2004 dans des ateliers d'art-thérapie réalisés dans 5 grands hôpitaux de Suisse est ensuite présentée en détail.

Le regard est une sorte de questionnement. Plus il est ouvert, plus il est une sorte de question posée au monde et à sois-même: quoi ?
La quoi-titude est une attitude de questionnement ouvert, plus ou moins difficile à maintenir.

Quelques explorations artistiques du phénomène de regard sont ensuite présentées et étudiées.