champ et spatialité

Tout phénomène prend forme par ses dimensions spatiales et temporelles. Ces dimensions, les phénoménologues, depuis Husserl, nous l'ont rappelé, ne sont pas des choses du monde, mais des dimensions de l'être.
Dans ce chapitre, vous trouvez des réflexions la dimension spatiale du champ.

Une situation provenant d'une institution d'accueil parent-enfant de Genève, le Cerf-volant, est présentée car elle ouvre la réflexion sur les phénomènes spatiaux. Les rapports établis entre démarche d'architecte et démarche symbolique des usagers du lieu sont tout particulièrement étudiés. L'espace y apparaît être construit à partir du contact corporel au monde.

Une réflexion est ensuite présentée qui différencie l'espace objectif de l'espace existentiel, le lieu.

Un passage est enfin voué à présenter quelques expériences artistiques que j'ai réalisées récemment et qui impliquent une exploration de la dimension spatiale du champ.